Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Harley Davidson
  • Harley Davidson
  • : Harley Davidson nos sorties nos voyages nos coups de gueule, nos humeurs nos amis.
  • Contact

divers !

Rechercher

Mon Facebook

facebook

Archives

Texte Libre

1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 00:01
La vidéo de notre séjour chez les ch'ti.
Un document rare et à regarder jusqu'au bout, pour en apprécier la qualitée artistique.

Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 15:58
Et bien voilà je me suis rendu chez les ch'ti.
Vous avez remarqué deux jours de silence (sans le Barbu) sur la toile et le monde s'écroule !
J'ai assisté au plus grand rassemblement d'Arsouilleurs du Monde, j'entends par là les propriétaires de "moto en plastique" ! !  (comme celles des Arsouilles 69 par exemple). . .
Non je cherche pas la M**** . .
Un temps, je vous en parle même pas !
Un temps du chnord quoi, un temps qui fait boire de la bière pour tenir chaud au corps et manger des fricadelles à la moutarde et aux piments rouges. .
Enfin juste un message, et je retourne à mon montage vidéo, pour vous préparer un article dige de ce nom pour demain.
Oui, je disais, qu'il fallait rassurer toutes les personnes qui se trouvaient à proximité du trou d'eau,

et il y avait beaucoup de trous d'eau, au salon.
Que le propriétaire du parapluie qui était au bout du manche a été sauvé par votre serviteur !
Un clic sur la photo

Encore un Arsouilleur, mais du nord, qui marchait la tête en l'air afin de vérifier si le soleil allait enfin apparaître ! (Pure fantasme !)  
Des rencontres incroyables avec des blogueurs et Blogeuses. Un Week End à graver dans ma mémoire a bientôt pour la suite des aventures de JCBIKER chez les ch'ti. 
et pour vous ici d'autres photos.
Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 00:22
C'est bientôt Noël, je vous place une vidéo de plus, sur Faaker see 2007, normal je vide la camera !
Sur le bord du lac, nous sommes restés à visiter le village et nous avons aussi mangés des saucisses de sangliers !
Nous avons regardés passé les motos c'est un spectacle à voir.
Attention durée 12 minutes ! et oui j'ai changé de compresseur, pour faire entrer tout ça chez Dailymotion !
Bonne visio.

 


La prochaine vidéo "la parade".

  
Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 00:01

Et bien voila notre balade prend fin.

Cette nuit nous ne sommes pas rentrés tôt à notre hôtel, reconduit, après un bon repas préparé par Bandana, et le reste de la nuit à refaire le monde..et over-blog !

Nous  avons très vite trouvé le sommeil.

Ce matin, petit déjeuner, bouclage des valises, et notre chauffeur nous attend sur le parking direction le garage de Bandana ou nos belles ont passées la nuit entrelacées qu'elles étaient….avec des chaînes et des cadenas !

Le soleil a fait son apparition.

Nous pouvons enfin admirer en pleine lumière le trike de notre ami.

Les questions fusent de tout les cotés, en effet si nous en avons croisé beaucoup, rare on été les moments d’échange avec les propriétaires.

Nous avons redonné goût à l’aventure à notre ami Bandana qui décide de nous accompagner un brin de route.

Le convoi prend la route sur une cinquantaine de kilomètres, une pose d’adieu dans un café et nous nous séparons avec la ferme attention de nous revoir très vite.

Nous avons convenu de rentrer par la nationale, tranquille, la distance n’est pas énorme.

Nous mangerons dans une station service, c’est le « resto pompe », très économique que je recommande à tous ! Mais le soir il faut compenser.

Le soleil se cache par moment et la fraîcheur reprend le dessus, notre ami Raymond nous demande un arrêt afin de reprendre des forces. Les douleurs sont de retour et avec la fatigue il a froid. A deux cent kilomètres de chez lui et ne prenant pas la même direction que nous, il finira le parcours par l’autoroute.

Frayeur à 70 kilomètres de l’arrivée Fabien me fait des signes nous nous arrêtons. Il me signale qu’il à du guidonage à 60 km/h et 120 km/h !

Nous déplaçons son paquetage fixé sur la fourche et l’installont à l’arrière.

Le résultat est le même, nous resterons prudent jusqu’à l’arrivée.

Pour information, les rayons de la roue arrière étaient desserrés ! La moto a fait l’objet d’une révision sévère avant de partir ! (Heureusement je ne vais plus chez son concessionnaire ! MDR).

Pour info, notre balade de 10 jours (9 nuits) m’a coûté 750 euros, essence hôtels ***, repas, boissons.

Les hôtels : 

Etape 1 : Bischwihr relais du Ried www.relaisduried.fr

La nuit avec petit déjeuner : 63.20 €

Le repas et deux bonnes bouteilles de bon vin Alsacien : 26.70 €

Etape 2 : Meiming  Neuwirt Pension www.neuwirt-tirol.com www.neuwwirt.at

La nuit avec petit déjeuner 37 €

Le repas a été pris à coté dans une auberge, le restaurant de l’hôtel était fermé. Pour une quinzaine d’euro par personne.

Etape 3 : Cazeï Alba hôtel Miramonti en demie pension 69 €  

http://www.hotelmiramonti.it  

Nous ne savons pas s’ils ont ou pas compté les Carpas et les bières ?

Etape 3 : http://www.urlaub-anbieter.com/Appartement.htm Ossiach

101 € pour les 4 nuits. (Petits déjeuners préparés par mes soins tous les matins sur place.)

Etape 4 : www.albergolasorgente.it Plésio (lac de Côme)  71.60 €, la chambre le repas du soir le petit déjeuné et un nombre important de bières.

La chambre seul 55 € et 7 € pour le petit déjeuner (62€). 

Le repas boissons comprises 9.60 € 

Etape 5 : Hôtel Akna à Rillieux la pape à coté de Lyon.

Pas de pub, il n’avait pas nos réservations ! Moi oui, heureusement, il n’y a pas de porte à la salle de bain, WC ! Nous avons partagé cette chambre avec Fabien.

Je ne vous raconte pas l’odeur dans la chambre après utilisation des wc !

Enfin 31.50 €/pers, petit déjeuner compris, ça mérite peut être une odeur ?

 

 405 € d’hôtels, de repas du soir et de petits déjeuners, les repas du midi sur la route ainsi que les repas à Faaker see ne sont pas comptés, ni les bières sur place ainsi que les achats.

150 € de plus que il y a deux ans, c’est l’inflation ?

Enfin nous avons passé une très bon moment ensemble c’est rare de constituer une équipe cohérente sur une si longue distance, avec les conditions climatiques exceptionnelles que nous avons rencontré.

Un très grand coup de chapeau à Thérèse, qui nous a suivi dans toutes les circonstances sans râler, c’est rare pour une femme ( ! ) Elle a le même âge que moi ! Mais j’dis rien.

Chapeau à Raymond, qui, malgré sa gamelle sur le pont enneigé, bien amoché le gars, a continué le parcours en serrant les dents, dans l’espoir de se faire masser à l’arrivée par l’un de nous ! ! 

Merci a Fabien pour avoir su canaliser nos rares coups de gueule,  déprime et autre caca.

L’année prochaine nous repartons, avec Jacotte ma p’tite femme, Raymond c’est certain, avec une halte à Venise au retour ou la femme de Raymond viendra nous rejoindre (par avion, pas possible d’avoir des congés), et finira certainement la route avec nous, Thérèse, je ne sais pas, et Fabien doit faire le tour de l’Algérie avec un autre groupe.

Et qui sait peut être d’autres aventuriers à deux roues voir trois ?

D’autres images et vidéos viendrons compléter aux cours des mois ce récit.

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 00:00
Celle là je vous la gardais sous le coude.
Et oui j'ai pas encore transféré les films de la caméra sur l'ordi. Je traîne, mais c'est pour les jours de neige, ou de grand froid !  
Donc, nous étions au bord de la route, celle qui contourne le lac de faak afin de filmer les motos. 
Toute la journée et une très longue partie de la nuit, les motos roulent, dans le même sens autour du lac.
Cette année ils y avaient des voitures, pas nombreuses mais ils y en avaient.
Mon regard a été attiré par une jeune femme qui se trouvait au le milieu de la route, je me suis approché, caméra à la main.
Un carton posé sur son derrière sur lequel était inscrit "burnout", elle invitait les motards à faire fumer leurs pneus, pas beaucoup de résultat.
Vous remarquerez que les motards se tiennent bien, j'ai compté trois ou quatre mains sur le short..
Enfin regardez bien la fin, le départ !
J'ai laissé le son, à la suite de bidouillage sur mon ordi, j'arrive à récupérer le son de ma caméra.
Bonne viso, j'ai d'autres films à monter.    

 

Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 16:53

Salon Moto Légende 2007.

 1267560892.jpg

 

Samedi matin, nous constatons que le ciel est bleu, mais surtout que la nuit nous a laissé une température dès plus basse.

Le nez à la fenêtre tout blanc !  

Le baromètre nous affiche – 3°.

Les chevaux attendent leurs pains durs, mais je ne suis pas trop pressé de sortir.

Les vêtements chauds sont de rigueur aujourd’hui.

Nous sortons la moto et partons pour La porte de Vincennes, le Parc floral, à 84 km, nous prenons l’autoroute et le périphérique pour gagner du temps.

Il fait frais mais supportable. Sur Paris beaucoup de voitures, à l’arrivée beaucoup de motos présentent.

Nous croisons Michel (Fleur de Houblon), qui sort alors que nous arrivons, juste le temps de lui dire merci pour les billets gratuits qu’il nous à fait parvenir.

Nous retrouvons le salon identique à celui de l’année dernière, c’est à croire que les portes ont été fermées le dernier jour du salon en  2006 et quelles viennent d’être rouvertes pour le salon 2007.

Nous ne nous attendions pas à des nouveautés, c’est quand même le Salon Moto Légende.

 

« Le salon moto légende 2007marquera la 10 me éditions de l’événement de référence de la moto d’époque et d’exception créé en 1998, le salon accueillera les plus belles machines de collection. Le village des professionnels. Une vaste bourse d échanges, une zone dédiée aux clubs et aux musés, ainsi que des animations illustrant les plus belles pages de l’histoire de la moto. »

 

Il ne nous faut pas longtemps pour nous demander si les allées ne sont pas plus étroites cette année, mais non c’est surtout le nombre de personne au mètre carré qui fait cet effet.

Un monde fou le salon fait le plein.

Nous sortons pour grignoter au soleil, un moment agréable.

Les motos ? De très belles restaurations, des marques disparues mais pour certaines chères à notre cœur. Il faut dire que je fais de la moto avec Jacotte depuis 1968, donc plusieurs des modèles avec lesquels nous avons roulé sont présents sur les stands et non plus sur les routes ou très peu.

Le diaporama parlera pour moi un clic ici et vous pouvez le voir en plein écran.

Le retour pas trop tardif, nous a fait profiter du soleil et du peu de chaleur qu’il diffusait en cet fin d’après midi, arrivée à la maison le température était quand même de 0°.

Une très bonne journée en amoureux pleine d’émotion.

 

Pour Yves ils n’ont pas voulu me garder pour l’année prochaine je suis en trop bonne état pour m’exposer ici.

 

Pour les autres trop nombreux, il n’y avait pas d’hôtesse !

La plus belle était avec moi toute la journée…

  

 

 

 

Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 23:29
Aujourd’hui dimanche, c’est le départ.

Nous prenons la route pour l’Italie.

Après avoir essuyé la moto, pleine de rosée, les bagages regagnent leurs emplacements.

Avec du mal nous avons tous procédé à des achats, veste, pantalons, casques gants etc.…  

Pas de grand discours, tous nous avons une pointe de tristesse.

Le pire c’est que le soleil pointe son nez. La journée va être excellente !

Nous sommes près à l’heure, le contrôle des niveaux sont fait, nous chauffons les moteurs. Mais un problème survient, impossible de déverrouiller le guidon de ma moto. Le Naiman remonte bien mais le guidons reste bloqué, je procède à plusieurs essais sans forcer, je connais cette panne la tige de blocage reste au fond du logement et pour repartir il faut la couper. C’est derrière le nez de cochon et la radio ! !

Donc pas de brusqueries, après plusieurs tentatives la tige remonte libérant ainsi le guidon ouf, des suées tout de même !

Je décide de pas re-bloquer la direction jusqu’à notre arrivée mais de mettre un U et un cadenas sur les roues.

Nous voilà sur la route, doucement puisque nous devons nous réhabituer à conduire nos engins en pleine charge.

C’est Fabien qui prend la tête et Thérèse qui suis.

Adieu l'Autriche. . .

Udine, Porlogruano, Mestre, Padou, Vérone, Bergane, Plésio, total 540 km.

Nous quittons l’autoroute à Bergane et laissons la tête du convoi à notre ami Raymond qui connaît le secteur.


Le lac de Côme.


La route est très étroite en bordure du lac, les italiens au guidon de leurs motos prennent des risques insensés, double dans des épingles sans aucune visibilité, nous sommes écoeuré de voir leur conduite. Le résultat ne se fait pas attendre, cinquante mètres devant nous, une BM se fait une moto qui roulait sur la gauche. Route bloquée, l’ambulance arrive très vite, elle devait pas être très loin.

Le pilote de la moto semble bien touché, le chauffeur de la voiture qui tenais bien sa droite est en état de choc.

 Il y a le rassemblement du O.H.G l’année prochaine à Côme, mais il me semble bien que je ne m’y rendrais pas, les motos roulent vraiment comme des fous.    

Loupé nous n’avons pas pris la bonne route, et nous nous trouvons à Bellegio et là plus de route ! Seul un bac permet de poursuivre notre route, nous le prenons et naviguons jusqu’à Menaggio. Une variante inattendue de notre périple mais très agréable.

 

Une dernière route étroite et en montée avec des épingles prises au ralenti, nous sommes en ville.

Et c’est l’arrivée à notre hôtel. Nous surplombons le lac de Côme avec une vue imprenable. 

Mes compagnons sont ravis. J’aivais choisi cet hôtel sur le net et vu le panorama, mais silence, pas certain de me faire avoir, j’avais rien dis.

La cerise sur le gâteau, nous avons tous, une chambre avec balcon donnant sur le lac, sauf moi j’ai carrément une terrasse avec table et chaise, nous savons ou nous finirons notre bouteille de Grappa ce soir !  

Après une bière, les bagages sont montés par Thérèse, tous, et oui un pari perdu ! Et sous la douche.(pas avec Thérèse !).

Le couché du soleil donne des teintes rose au lac magnifique.

La patronne de l’hôtel nous fait stationner nos motos sur les terrasses inférieures dont l’accès est muni d’une grille fermant à clés et l’accès direct par ascenseur à nos chambres, nous dormirons tranquille.

 Nous mangeons sur place, l’hôtel fait restaurant, nous nous régalons pour un prix défiant toute concurrence !

Spaghetties aux moules                                        Profiteroles italienne
      

Nous finissons la nuit sur la terrasse de ma chambre avec la vue sur les illuminations au pourtour du lac, en finissant la bouteille de Grappa. 

Demain une grande étape nous attends, nous avons un rendez vous à l’arrivée.

  

 

Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 23:13


Et oui il va falloir penser à renter à la maison.

Nous sommes samedi, Hier soir Raymond nous informe de sont envie de rester à l’appartement, ses douleurs s’atténues, mais il souffre encore. Nous sommes à  presque 1500 km de la maison. Il préfère se reposer pour la route demain.

Je fais un saut à la superette afin de le ravitailler pour midi.

Nous prenons la route pour Faaker See, par le contournement du lac d’ Ossiach.

Surprit de voir autant de monde sur les rebords de la route avec chaises, tables sur lesquels des bouteilles et des verres sembles nous attendre ?

Nous comprenons assez vite lorsque nous voyons arriver les motards de la gendarmerie nous invitants à nous stationner sur le bas coté.

La parade !

Et oui nous n’avions pas fait attention elle a lieu aujourd’hui samedi !

Et nous sommes  sur la route et de plus, à contre sens !

Heureusement le soleil est présent.

Je pose la caméra sur le guidon de ma moto stationnée à gauche de la route et je lance l’enregistrement.

Avec l’appareil photo je me risque à quelques clichés mais y a problème. Je n’arriverais donc jamais à prendre une photo en mouvement avec se truc de Canon !

Le déclanchement se fait avec au moins trois secondes de retard ! pouffff le sujet a disparu à la prise de vue ! Je n’avais pas se genre de problème avec mon Nikon « argentique », je vais devoir trouver une solution au retour.

Plus de deux heures nous sommes restés sur le bord de la route à regarder la parade, impossible de repartir avant l’invite des gendarmes.

Raymond, nous l’avons appris ensuite, a profité de la parade puisqu’elle passait sous nos fenêtres. Il a sortie une chaise au soleil et en a pris plein les mirettes et les oreilles aussi.

Nous reprenons la route, et arrivons avant la tête de la parade. Heureusement, car les motos sont arrivées, faut dire que le soleil a enfin fait sont apparition !


 

Deux tours du lacs pas possible de trouver une place, deux, Thérèse n’a pas pris sa moto par prudence.

Nous finissons par trouver une place très près de l’entrée à cotée de la gare, le propriétaire d’un vergé a transformé celui-ci en parking avec planchette pour béquille SVP, c’est sont fiston qui a la charge de la gestion de celui-ci, il réclame un euro, que nous lui donnons de bon cœurs, les places sont trop rare..

Notre objectif finir nos achats, beaucoup de marche, sous le soleil c’est super agréable.

Il y avait des soldes au HOG Thérèse est tombée dedans ! Mais nous la surveillons, elle a été sauvée par sont chevalier servant ! (MDR)

 

(Scandale des soldes, des maillots de tous les rassemblements du HOG des années voir de mois précédent à des prix défiants toutes concurrence.).

Il n’est pas de bonne heure, nous mangeons chinois et oui il y en avait, je ne raconte pas la sauce piquante ! ! Obligé de vider quelques godets de bière frais ! (C’est pour la bonne cause).

 

 

Un passage supplémentaire au stand Harley regarder les nouveaux models, Thérèse semble attiré par la Roket. .

 Pour le plaisir à la fin de notre virée entre les allées des stands, nous reprenons nos motos et effectuons plusieurs tours du lac, incroyable le nombre de motos présente, c’est l’apothéose de cette manifestation !
 

Tous les délires sont de sorties c’est indescriptible !

Nous finissons par prendre la route du retour afin de rejoindre Raymond, nous avions convenu de nous retrouver à l’appartement pour partir ensemble à pieds au restaurant Italien.

Le dernier repas, à Faaker See, nous sommes heureux de nous retrouver, nous en profitons pour faire un débriefing de cette première partie de voyage.
Raymond


Thérèse

 

Fabien

 

Moi

D’un commun accord nous décidons de changer l’itinéraire de retour, nous ne voulons pas prendre de risque, Raymond semble aller mieux mais la route que j’avais tracée est extrêmement  difficile et longue, plusieurs cols. 

Nous rentrerons par l’autoroute, direction le lac de Côme.

Faut aller se coucher !

 

 

 

 

Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 01:57

Vous avez peur ?




Je prends mon pied à moto !

Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 00:05
Nous sommes de retour à Faaker see 2007.
De plus en plus de moto en sont équipées.







C'est vraiment trompeur et il y en a de très belles . .

. . . . . des housses de protection !

Repost 0
Published by jcbiker - dans nos voyages
commenter cet article

Articles Récents

clik sur la photo

Texte Libre

Patch les Minotaures

 

 

Bull Dog Patch