Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Harley Davidson
  • Harley Davidson
  • : Harley Davidson nos sorties nos voyages nos coups de gueule, nos humeurs nos amis.
  • Contact

divers !

Rechercher

Mon Facebook

facebook

Archives

Texte Libre

6 juillet 2006 4 06 /07 /juillet /2006 19:52

CHUI PAS NORMAL !   

 

Hier du bruit, tard dans la nuit a fait aboyer mon chien, j’ai vérifié à la fenêtre au premier étage et oui des coups de klaxons des cries des bruits de pneus de voitures enfin le bordel quoi !  

 

Pourtant je suis à la campagne et c’est très silencieux, j’aime. 

 

Qu’est ce qui  peut fait bouger les foules comme cela ? Et bien contre toute attente c’était le résultat d’un match de foot et oui des mecs pas nombreux payés pour jouer à la baballe et quand je dis payer à faire pâlir d’envie le plus fortunée des français ! Et pour jouer !  

 

Qu’ils gagnent normal ils sont payés pour ça ! Non ?  

 

En soit rien de choquant, ce qui me perturbé dans tout cela c’est le fait que des gens et en grand nombre se monopolisent pour un ballon et un certain nombre de joueurs !  

 

C’est un mal nécessaire créé par le système pour que nous oublions un moment tout les malheurs, tout les soucis de la vie quotidienne, pour que nos hommes politique soufflent un peu pendant ce temps-là et éventuellement nous fasse passer des loi de merde, exemple celle contre les rassemblement, personne ne l’a vue venir celle-là. Décret N° 2006-554  qui régit les rassemblements de motos entre autre de moins de quatre cents véhicules. 

 

Il n’y a même plus d’info a la télé pourtant y a eu des morts  

 

En rapport avec le résultat, et bien silence, c’était des incidents ! Les seuls qui ont eu droit a la une des hystériques hurlants qu’ils ont gagnés, peinturlurés aux couleurs de leur club, a croire qu’ils ont joué le match eux même !  

 

Avant il y avait les vingt quatre heures du Man, le tour de France, pour les vingt quatre heures du Man c’est du commerce nous avons eu droit au départ a l’arrivée ensuite c’était réservé aux abonnées de canal, pour le vélo ils se sont suicidés eux même, avec la dope, donc tous sur le foot !  

 

Quel gâchis, si nous pouvions rassembler autant d’énergie et autant d’argent a des causes plus humaines, j’en fais pas la liste, n’y ne donne d’exemple c’est trop long..  

 

Enfin, j’aime pas le foot vous l’aviez deviné, hein    

 

Vivement lundi que la vie reprenne 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article
28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 14:35

Une vidéo faaker See 2005 c'est....

 

 ICI

 

 

 

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article
25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 17:31

NOTRE VOYAGE

Monté Cordo / Morzine

6498 kms....

Le samedi 20 mai 2006,  6 heures du mat départ, 5°, de la pluie, du vent.. Enfin pas un temps de saison rendez-vous avec les copains à Breuil Pont.

Impossible de changer d'avis il faut y aller. Pour la journée au programme 844 Kms direction DAX par l'autoroute que nous attrapons à Orléans.

Les baguages se sont chargés de vêtements de pluie et de polaires, un comble pour notre destination l'Espagne et le Portugal ! L'équipe : Gérard et Sylvie, Thierry et Christine, Fabien, Jean Claude, tiens c'est les mêmes que pour Faaker See non Jacqueline n'a pas put venir travail oblige, et le grand Jean Christophe n'aime pas le sud, nous avons un invité Libert sur un Custom Honda, sur la route du coté de Bordeaux nous devons rencontrer Marie Thérèse  soeur de Gérard sur une 500 honda.

La descente vers Dax, Orléans, Tours, Poitiers, Bordeaux, Castets, juste deux incidents sous la pluie la moto de Libert se coupe de tout allumage  ??  Dépanneur, moto sur le plateau du camion et direction  le concessionnaire Honda, pour notre part nous l'attendons a une station service, pas longtemps puisque arrivé chez le concessionnaire la moto redémarre au quart de tour ! (Heureusement: le concessionnaire n'avait jamais vu ce modèle). Le deuxième incident me concerne, les amortisseurs trop gonflés m'ont entraînés dans un guidonnage à 130 Kms/heure dont j'ai cru un instant ne pas réussir a m'en sortir, ouf, la route mouillée m'a bien aidée, un réglage a l'arrêt essence suivant a tout remit en ordre.

L'arrivée a DAX permet de mettre à sécher les vêtements, pour moi juste le bout des chaussettes. Vive l'éléctra ! Un bon repas pour Libert et moi un cochon grillé, hé oui il faut bien cela.

 

 

Le matin je me réveil a 6 heures comme d'ab et nettoyage des pare-brises des motos ainsi que mes chromes en attendant que tous soit levés.

Départ pour l'Espagne et le Portugal Miranda do duro, Bayonne, San Sébastian, Bilbao, Burgos, Valladoli,Zamora, Miranda do duro..  dur, du vent fort mais la chaleur arrive.

Juste après la frontière espagnole, l'hôtel surplombe une retenue d'eau la vue est très belle, le patron met sont garage a notre disposition, il a travaillé en France comme maçon, et participé a la construction du Val Fourré, il parle très bien le français. Nous restons deux nuits pour normalement nous reposer, et bien le lendemain nous prenons les motos et effectuons 180 km de "balade" rien que des virages et un orage (journée de repos loupé).  Le patron de l'hôtel ne fait pas de repas hormis le petit déjeuné, après négociations nous arrivons a nous faire préparer les repas du soir, bien nous en a pris, nous garderons longtemps le souvenir entre autre d'une brandade  de morue hum... super, je ne parle pas de la bouteille d'alcool mis a notre disposition, celle qui vous empêche de respirer pendant plusieurs minutes après le premier verre ensuite ça va les autre passent  bien !

 

 

 

Mon réveil matinal (il n'y a pas de changement d'heures donc à 7 heures c'est 6 heures !!) ma permis d'escalader la colline ou se trouve une vielle église dans un village fortifier et de réaliser quelque photos du levé du soleil.

 Tout le monde debout les pare-brise propre nous partons en direction de Aveiro, 360 km,Vila Real, Porto, Aveiro, le temps est au beau, le soleil frappe fort, de l'eau de l'eau, nous avons soif.. et de l'essence, paysage plat des grandes étendus de plateau de l'herbe et pas d'arbre ou très peut, notre arrivé a Aveiro nous surprends idyllique merci Gérard d'avoir trouvé cet endroit, la piscine, des orangés, des citonniers, des fleures, une fontaine, un décor avec du matériel agricole très réussi.

 

 

                                c'est des vrais !

 

 

au réveil de ma chambre !

Après notre installation, contrôle des niveaux d'huile des motos heureusement, la moto de Thérèse n'avait plus aucune trace d'huile dans le carter moteur !  Le niveau fait, les pare-bises propre nous penons la route en direction de Porto ou nous mangeons le midi dans une guinguette. Les prix ferais se suicider les patrons français et la qualité et la quantité, sa va pas être régime ce voyage ! Une visite au bord de mer et direction Lisbonne à 300 kms.

 

Passage à PORTO

Nous nous installons dans des petits chalets très sympathique pour deux nuits. Juste avant l'arrivée a notre destination, nous empruntons par erreur une route du bord de mer, le vent a fait remonter le sable sur la route et créé des congères,  pas de signalisation, trois de nous chute, Thérèse se blesse sérieusement au doigt, nous devons repasser une deuxieme fois au même endroit pour reprendre la bonne direction, les motos sont pleines de sable, un nettoyage s'impose arrivée au camps. Nous sommes dans la région de Libert, celui-ci nous fait découvrir un restaurant classe, non loin de notre campement, spécialité poissons ils vous présentent les poissons avant de les préparer ! 

Réveil, jour de repos et de tourisme je descends a pieds faire des photos du lieux de notre accident il y a toujours autant de sable ! Pourtant le vent est moins fort.

la route !

Gamelles garantie !

 

 

Fin de matinée et oui nous commençons a respecter les étape de repos, nous partons pour Lisbonne sauf deux d'entre nous qui reste au camp se reposer a ce qu'ils disent ! Et encore un restaurant connu de Libert mais la je mange une saucisse roulée dans des feuilles de choux bon très bon je le dit au chef et celui-ci m'en ramène une autre (que je mange obligé, non?), pour le même prix !

Nous passons le reste de la journée a visiter des monuments, Le couvent des Carmes de Vidigueyra, là se terminait provisoirement l'aventure indienne pour Vasco de gama. Il mourut à Cochin en 1524. En 1538 son corps fut rapatrié et après lui avoir rendu les plus grands honneurs, il fut inhumé au couvent des Carme de Vidigueyra, la ville de sa première retraite. La chaleur nous écrase 42 °, retour au camps c'est l'anniversaire de Fabien, champagne et petits cadeaux.

Le matin départ pour Faro 320 Kms, un pavillon nous attend, pour trois nuits, distribution des chambres je dors dans le salon, un matelas a même le sol, super j'ai la plus grande chambre ! Les propriétaires pocédent des orangerais juste a coté du pavillon ramassage des oranges et abricots pour le petit déjeuné du lendemain. Le pavillon possède un toit terrasse, je m'y rend tous les matin afin d"assister au lever du soleil ensuite je prépare le petit déjeuné.

 

 

 

 

 

 

Un soir nous avons comme a notre habitude consommés notre liqueur de noyaux d'amande sur le toit terrase fort tard, nous avons même attaqué une autre bouteille, je me souviens que du goût pas du nom, a mi bouteille le matelas de Fabien a quitté la chambre pour finir sur le toit terrasse ou il a fini la nuit, le petit déjeuné lui a été monté avant sont réveil par mes soins normal non? Faut dire que j'avais besoin de lui pour me rendre chez le concessionnaire Harley de Faro, des problèmes sur ma machine depuis Dax m'inquiète, je préfère consulter, en vain la panne n'a pas été décelée.

Nous retrouvons les autres sur le lieu du rassemblement de Monté Cordo, aboutissement de notre premier objectif. Le rassemblement est très petit, concert, cascades de graig Jones, concours des plus belles motos pas beaucoup de machines exposées, nous sommes déçus, très, très petit. Enfin, baignade improvisée pour Gérard car le soleil est là lui et ça chauffe fort. Nous restons la journée et une partie de la soirée après une parade improvisée avec Thérèse derrière ma moto tenant le drapeau du chapter nous rentrons 50 Kms sur une autoroute déserte avec une température au dessus de 25 degrés !

Parade à Monté Cordo

Le lendemain nous faisons les courses au centre commercial du coin, tiens sur le parking un cheval et sa carriole à coté d'un 4x4 ultra moderne ! Contraste.

Le repas du midi pris chez nous et après une sieste pour certain et une attente bières avec le propriétaire des lieux pour d'autre nous partons à la mer.

Baignade, journée détente, je surveille les motos et oui toujours allergique au soleil.

Retour chez nous repas et préparation des baguages pour le lendemain.

Direction Granada 400 Kms, couchage en maisonnettes je prends le canapé un peu cour enfin, pour une nuit.

Arrivée début d'après midi installation douches et départ pour l'Alhambra franchement je ne connaissais pas, sauf la salle de concert !

L'histoire de l'Alhambra, est intimement liée au site de la ville de Grenade. Sur une colline rocheuse difficile d'accès, sur les rives de la rivière Darro, protégée par les montagnes et entourée de forêts, entre les plus vieux quartier de la ville, s'élève lAlhambra, château imposant aux tons rougeâtres, occultant derrière ses remparts la beauté délicate de son intérieur.

 

Conçue initialement comme une zone militaire, l'Alhambra devient une résidence des rois et de la cour de Grenade au milieu du XIIIe siècle, après l'établissement du royaume nasride et la construction du premier palais par le roi fondateur Mohammed ibn yusuf ben Nasr, plus connu sous le nom d'Alhamar.

 

 

 

au cours des XIIIe et XVe siècles, la forteresse se transforme en une citadelle aux remparts élevés, flanqués de tour défensives, qui abrite deux zones principales :la zone militaire ou alcazaba, caserne de la garde royale, et la médina ou ville palatinen où se trouvent les célèbres Palais nasrides et les vestiges des demeures de nobles et de plébéiens qui y vécurent. Le palais de Charles Quint (édifié après la prise de la ville en 1492 par les Rois Catholiques) se trouve également dans la médina. Le complexe monumental comprend également un palais indépendant en face de l'Alhambra, entouré de potagers et de jardins, qui fut un lieu de villégiature des rois de Grenade, le Greneralife.

Deus heures de marche, des fleures, des jardins, des fontaines magnifiques dommage l'heure tardive de notre arrivé ne nous à pas permis de visiter l'intérieur des bâtiments, au vu des cartes postales, nous avons manqué quelque chose, nous mangeons en ville et retournons chez nous pour dormir.

Le matin départ pour Oliva : 400 Kms, nous sommes attendu au port par l'ami de Libert et de Gérard qui met a notre disposition sa maison et qu'elle maison : avec piscine !

 

                          Repas au port à Oliva                                            la maison, la piscine et la pluie !

Repas pris avec nos amis sur le port et direction notre logement, dommage le temps change et deviens même menaçant, face à la mer nous prenons le vent. Ce soir restau sur place deux a trois kilomètres et nous avons tout sous la main. Quelques gouttes.. Nous ne traînons pas pour rentrer. Pour Fabien Thérèse et moi la route reprend demain, les autres reste une nuit de plus, nous , nous devons nous rendre à Morzine.

Départ aux alentours de 9 heures le temps menace mais nous ne mettons pas les imper en effet le vent déplace les nuages trop vite pour qu'ils soit menaçant mal nous en a pris puisque 50 Kms plus loin nous prenons une bonne averse arrêt d'urgence a une station d'essence pour nous équiper, nous repartons sous la pluie violente et le vent fort, nous devons réduire la vitesse si nous ne voulons pas avoir d'accident.

200 Kms après notre départ, arrêt essence. Je suis toujours en manches courte sous la veste imper Harley il fait froid, Fabien, complètement trempé de la première avers est frigorifié aussi, Thérèse, je ne sais pas elle encaisse, trop peur d'être critiquée, elle ne dit rien mais les couleurs de sa peau la trahisse pas chaud la nana, mais veux être Bikeuse alors...,je lui passe des gants sec j'en ai plusieurs pares d'avance. Nous avons 750 Kms a parcourir, nous repartons après nous êtes équipés en conséquence et surtout un petit déjeuné chaud. Le vent nous  surprendra, dans mes écouteurs une alerte météo est annoncée à la radio je préviens tout le monde, le plus fort nous tombe dessus en France épuisant, nous sortons de l'autoroute à la hauteur de Sète et trouvons un hotel pour la nuit, nous partons à deux motos souper au port de Sète, le hazard nous fait manger dans le même restaurant que Bernard Laviliers.

Port de Sète

Le lendemain le vent reste identique, la route va être moins longue en effet, nous nous arrêtons à Grenoble où Thérèse nous quitte, des amis connues d'elle nous ont réserves des chambres d'hôtel, nous souperons avec eux. Arrivé en début d'après midi sans le vent que nous avons abandonné dans la vallée du Rhône, j'en profite pour passer à la concession Harley ma panne me tracasse toujours et nous devons attaquer la montagne demain matin, le concessionnaire passe plus de trois heures à chercher hélas il ne trouve rien, il fait jouer la garantie et ne me demande rien, il semble pourtant très contrarié de ne pouvoir me dépanner, contrairement a Faro ou j'ai déboursé 150 euro ! Un courrier va partir chez Harley dans les jours qui viennent.

Harley Grenoble

Nous partons le lendemain sous un soleil radieux à l'escalade de Morzine, départ triste puisque nous laissons Thérèse, et poursuivons notre route a deux motos.

Enfin des virages, nous les abordons prudemment en effet le Portugal et l'Espagne no nous ont pas offet de virages ou peu, il nous faut prendre nos repères mais cela reviens vite. Les paysages sont super, nous arrivons en début d'après midi et cherchons le chalet dans lequel nous devons passer deux nuits. Nous sommes accueille par le Chapter de Reims, Fabien qui les connais bien nous a réserve deux lits dans leur chalet nous serons huit au total.

Des membres de notre Chapter parti de Vernon, vont venir nous les retrouvons plus tard. La manifestation un peu plus grande que celle de Monté Cordo se trouve dans la ville, le podium où les groupes vont jouer se trouve au centre ville !

 

              Nous sommes les premier

Une rue est occupée par Gres Jhone et oui le même qu'à Monté Cordo, malheureusement un accident va perturber le spectacle une moto est tombée sur la jambe de son complice au cours du spectacle sans trop de gravité il parait.

 

                      Des copins Bretons

Les stands disposés dans une autre rue sont plus nombreux, enfin c'est une manifestation Européen. Nous rencontrons nos amis de Brasparts (les bretons) avec leurs tenues officielles.

 

Des copines !!

Le soir la fraîcheur se fait ressentir mais les groupes sont bons et nous restons aux concerts.

 

Le samedi une balade est organisée nous nous sommes inscrit. C'est 150 motos qui s'élancent pour un run de 200 Kms à travers les paysages incroyables, montagnes, vallée grandiose Passage a la concession d'Annecy : la plus grande  d'Europe 1700 mètres carré de surface de vente 100 motos d'exposées, et poursuite de notre virée jusqu'à Morzine que nous retrouvons vers 18 heures, un dernier concert, d'autre copains retrouvés, tard dans la nuit nous nous couchons.

Morzine

Nous décidons de rentrer par la Suisse dimanche matin, tranquille par la nationale avec si possible une étape a Beaune.

lac Léman

Photo matinale au bord du lac à Genève et direction Gex, paysages différents, le temps se prête bien à notre balade arrêt casse-croûte au camion au bord de la route pas belle la vie ?

Nous avons bien roulé mais en respectant les limites imposés, trois radars sur le trajet depuis la sortie de la Suisse! et nous voilà proche d'Auxerre, donc nous décidons de poursuivre par l'autoroute et de mettre un terme à notre voyage en supprimant l'étape de Beaune.

20 heures dimanche nous voilà de retour à la maison après 15 jours d'absence et 6498 Kms au compteur   

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 17:22

Deuxieme video la parade !

http://www.dailymotion.com/visited/biker78/video/46776

Bonne visu et j'attends vos commentaires..

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 17:11

En 2005 un voyage a Faaker See Autriche la plus grande concentre Harley d'Europe un extrait les autres arrivent..cliquer sur le lien attention long a charger :

http://www.dailymotion.com/biker78/video/45863

 

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article
14 mai 2006 7 14 /05 /mai /2006 19:19

Week-end d'enfer aux portes de l'au-delà et légendes au pays de l'Ankou

Les Breizh-Brother Brasparts

Je ne sais plus mais je crois que s'était au mois de mars qu'ils m'ont dit :

- tu viens il y a un rassemblement inter Chapter organisé par le Cornouaille Chapter de Bretagne au mois de mai ?

- Pourquoi pas.

Et nous voilà en ce matin du 6 mai 2006 partis chez les Bretons, en direction de Quimper plus exactement.

La Bande habituelle de rouleurs; Thierry notre directeur et Christine, Gérard et Sylvie, Jean Claude et Jacqueline, Fabien, notre p'tit jeune, Rachel et Pierre, ainsi que Philippe, et Jérôme.

8 motos qui se retrouvent tout au long du trajet (à ne pas refaire).

Avant Caen une pluie drue ne nous surprend pas, nous étions tous équipés, la météo l'avait dit.

Notre convoie va se couper en deux, la moto de tête ne tenant pas compte de la vitesse du reste de la bande, 3 Harley disparaissent de notre vue dans les gerbes d'eau.

Prudence oblige nous adoptons notre vitesse a celui qui roule le moins vite sous la pluie = solidarité + sécurité.

C'est donc à 5 motos  que nous continuons notre parcours comme nous aimons à rouler depuis longtemps.

Pose repas au sec..

           

L'arrivée à Quimper se fera en même temps que les autres ( ce n'était pas la peine de prendre de tels risques sous la pluie ! )

          

Petite visite de la concession de Quimper où le café nous est offert par le responsable et nous partons en direction de Brasparts, lieux de regroupement, en effet un convoie est parti le matin faire une visite de la région avec dégustation d'huîtres.

   

Contact avec les organisateurs, pot de l'amitié, distribution de sacs contenant, cartes notices pachts et autre nécessaire pour découvrir la région.

              

Puis, 3 groupes se forment pour que chacun puisse gagner son lieu de couchage, parmi nous, deux couples ont prévu de camper " bah quoi, ont peut rêver non ? " deux sont dirigés ver un pensionnat de jeune fille (vide) le Nivot, ou des chambres les attendent ( avec lits superposés ) hi hi hi 

Pour nous " l'Auberge du Youdig" le rêve aux portes de l'enfer.

          

    

Le yeun Ellez est un des berceaux de légendes bretonne, entre le monde des vivants et le monde des celtes de l'au-delà...le monde du jour et de la nuit...les portes de l'Enfer des chrétiens ( "Youdig en breton)..

Nous sommes dans les monts d'Arrée, à l'endroit ou sont situées les portes du pays de la mort, où la puissance de Dieu ne s'exerce qu'à peine...L'inquiétude de la Mort règne sur cette région plus que partout ailleurs en Bretagne...Et pour cause : on peut la rencontrer en personne..

C'est dans ce " Yeu Ellez " que l'on peut rencontrer tous ces personnages qui peuplaient les veillées d'antan : l'Ankou, les Korrigans, les Lavandières, le Diable, les Saints, les Fées et autres personnages qui aidaient à entretenir le culte de l'âme..

La tradition orale est le moyen initiatique qu'utilisent toujours les conteurs du Youdig pour véhiculer leurs messages.

Nous devrons partager la chambre avec le p'tit jeune (Fabien)...

Oui les quolibets vont fuser, mais nous dirons rien sur ses deux nuits passées dans la même chambre n'ah !

Deux autres, Philippe et Jérôme, ont dû partager leur chambre avec des gens qu'ils ne connaissaient pas, (plus dur a vivre.) des erreurs d'organisation ont fait que certaines personnes se sont retrouvés à plusieurs dans la même chambre, "organiser une rencontre de plus de 100 personnes sur deux jours et pour la 2 ème fois certes ce n'est pas facile, il faut être indulgent, ferions nous aussi bien ?

En fin de soirée un regroupement général sur le lieu des manifestations. Les motos avaient été  garées à l'abri, et des navettes étaient en attente pour ramener les bikers imbibés...

Apéro et repas typiques ont été servis dans la cave voûtée d'une ferme, il y avait même les odeurs.

   

    

Après avoir écouté un chanteur qui interprétait des tubes de rock et tenter quelques pas de danse, le deuxième groupe nous a décidé, nous nous séparons avant de devenir sourd !

Les campeurs ont regagné leurs toiles, les autres leur lycée et les lits superposés et nous notre Auberge, de nuit sur les petites routes de Bretagne 15 Kms s'est long, évidemment nous faisons l'erreur tant redoutée et atterrissons dans une cour de ferme, pas facile de reculer dans le noir avec des bouses de vaches en abondances sur le chemin...

Parfois, les feux follets courent entre les haies, incendiants ici un arbre, et là un village ; d'autre fois encore, les fées d'eau glissent doucement sous la lune et viennent danser deux par deux autour du menhir de Roc'h Bras.

Nous n'avons rien vu de cela, pourtant il m'a semblé que ....Non c'est une erreur.

C'est dans cette région sauvage des monts d'Arrée que l'on risque le plus souvent de rencontrer les Kannerezed   noz, les "lavandières de la nuit". Entre le coucher et le lever du soleil, ces femmes, grandes maigres, viennent dans les lavoirs de ce monde faire la lessive des suaires. Ce sont les " anon ", des âmes qui, dans l'au-delà, attendent leur délivrance et doivent travailler, en rémission de leurs péchés. Gare aux malheureux qui les rencontrent, il leur est réservé un sort pour le moins tragique....

Par les chemins du marais, passent souvent aussi l'homme en noir et son chien : ils présagent la tempête et le déchaînement des forces surnaturelles sur les portes de l'enfer. On entend alors les âmes dans le vent, et la nature entière exprimer leurs plaintes. Ceux qui les ont amenés ici sont les hommes blancs, les pourvoyeurs du monde d'en bas...  

Après une bonne nuit de sommeil nous constatons sur les selles de nos motos; de la glace !

Nous prenons un petit déjeuné copieux et partons récupérer les autres membres du  Vallée de l'Eure Chapter, pour les campeurs la nuit fut dure, et courte, les voisins bruyants et ronfleurs ont écourtés leur sommeil.

Deux nous quittent Philippe et Jérôme et rentrent directement chez eux. Les aléas de la veille, chambrée et attente ont eu raison de leur ténacité.

Des arrangements sont en cour afin que nos campeurs regagnent des chambres pour la nuit à venir ! ! !

La journée s'organise, un run de 80 Kms dans la région, un repas à l'auberge du Youdig, et une visite du musé.

      

 

Le run nous a amené a travers des paysages typiques landes forêts, bord de mer,l'absence de véhicule et d'habitant dans les villages traversés nous font penser que nos régions se diversifient au profit des grandes villes (? )

 

Repas à l'auberge du youdig ou l'on préférera sans doute la gastronomie du terroir breton pour rester dans l'ambiance ( melon au chouchen, cochon de lait farci, pomme de terre au lard ), le tout servi dans un cadre des plus authentiques ; lit clos, table à coffre, feu de cheminée....

   

 

Il ne fallait pas manquer, le Kig ha farz a base de choux, (bonjour les vents), que nous a commenté la  maîtresse des lieux personnage haut en couleur.

Contes, récits, histoires des traditions, tous les bikers étaient à l'écoute de la mère supérieur comme elle aime à le dire, et bien sur, démonstration de danse Bretonne.

    

 

La tenue officielle du jumelage des chapters, Quimper, Orléans, Lille, (troislage ? ), nous a été présenté, en effet trois Chapters ont décidés de se regrouper afin de convenir de sorties dans leurs régions respectives. La photo de groupe permettra de garder un souvenir de cette rencontre.

A la fin du repas nous nous dirigeons vers le terrain des campeurs afin de démonter les toiles et de les installer dans les chambres du lycée, il était temps la pluie nous tombe dessus en fin de démontage ouf ! ! !

Après l'installation nous décidons de partir manger des huîtres à la demande générale de Rachel et sous la pluie, le GPS de Pierre sera d'un grand secours pour se rendre sur un port de pêche.

Après un plein d'essence bien mérité le barbu Q s'inquiétait grave.

Nous decidons de nous arrêter dans une brasserie avant d'atteindre le port de pêche. Sur le tableau était indiqué huîtres, chouette pour Rachelle...... mais ho ! surprise il en reste que deux !  Après cette dégustation en terrasse, sous la pluie et aucun partage, nous nous dirigeons vers une crêperie voisine et oui la brasserie ne servait pas de repas le dimanche soir.

La pluie redoublante nous a convaincu de ne pas poursuivre la recherche d'huître !

Le retour, fait de nuit sous la pluie, pittoresque, nous nous séparons au cour du trajet et regagnons chacun nos chambres.

Le rendez-vous était prévu pour 9 heures 30 le lendemain  à mi-chemin de nos lieux d'ébergement, sans Rachel et Pierre qui font route seuls et de bonne heure afin de ne pas  perdre de temps dans les embouteillages du retour sur Paris, mais surprise après 150 Kms nous les apercevons devant nous  !

Nous les rattrapons et roulons ensemble jusqu'à la station service de notre premier plein, un café ensemble et la route jusqu'à Caen où ils prennent une autre direction bonne route à vous.

Pour nous  une restauration rapide dans un self à l'heure du déjeuner et nous repartons, nous quittons l'autoroute à Deauville (bouchée) et rentrons par la nationales 13via Lisieux?, arrivée 17 heures 30 1498 Kms pour les trois jours... Des souvenirs plein la tête...

Près du mont Saint Michel, la légende raconte qu'un prêtre portant le Viatique à un moribond rencontra une noce. Cette noce un peu saoule se mit à rire du curé...Mil Malloz ! ! A l'instant le cortège fût changé en pierres, d'où le nom, de " mariage de pierres"  ( Eured-ven)..

Attention aux moqueurs de Harley...

Pour mémoire il y a une toile de tente à vendre !

Barbu Q 14 mai 2006 

   

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article
3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 21:30

Suite de la page 1..

Une belle carte postale mais désolé on n'avait pas de timbre !

  

Point de ralliement pour la chasse à la marmotte. Le dahu ayant quitté le Tyrol dès  le bruit des Hds.

Un tour de tête de 180° et vue plongeante sur le glacier.

La fontaine pour boire le pastis ! Quel est le ... qui a oublié la bouteille !

  

Satisfaction après une montée harassante et pose pour la prospérité du Chapter. Le tout à 2500m d'altitude ! Et toujours sous le soleil

Cette fois c'est la leçon de comment bien se tenir à table ! Et de savourer une fois de plus une bonne bière !

Sur la route du glacier !

Une belle vue du lac artificiel de la vallée

Comment souhaiter la bienvenue au Kaunertal !

Encore une histoire de vaches.

 Mardi 6 septembre 2005 Direction Ossiach

Serpentins le long de la frontière italienne, petite route, du monde, et donc petite vitesse. Bref tout le monde trouve le temps long.

Mais ! Il y a toujours un Mais dans les histoires de bikers ! cette année est couronnée de l'escalade de la JäusentPass..Et là c'est le rêve et le gros pied ! Ascension sinueuse et vues mirifiques.

Un clocher qui jaillit de l'eau, vestige d'un petit petit village englouti par les eaux

Ils font les fiers à bras après leur ascension et posent pour la photo à 2100m. Merci Hans Helmout de nous avoir pris tous ensemble.

 Ce'nest pas exactement ce que nous avons fait, mais c'est l'esprit de cette photo qui compte !

Un grand moment peut avant notre arrivée sur Villach, le gros bourg proche de notre destinationfinal, nous avons mis la poignée dans l'angle supperieur du poignét ! Histoire de boubler tête haute cette bande de charlots de " black riders" surl'autoroute, et sans saluer s'il vous plaît ; le tout entre 140 et 160 km/h !

Quel joie et nous ne pouvons nous empêcher de lever le brs une fois le dépassement effectué !

Ben oui désolé mais le manque de respect et la conduite risquée de cette horde de bikers crotteux nous a tous révoltés ; et c'est en noble seigneurs que nous les avons doublés dans ces conditions.

   

Mardi 6 septembre 2005 en fin d'après-midi : c'est le point culminant de la semaine ! L'arrivée en Carenthie, à Ossiach, notre camp de base pour le reste de la semaine.

 

Changement de décors par rapport à l'an passé : arrivée en nombre et sous le soleil à la maison " FischerStrübel"

Le jeune meurt de soif, il faut vous dire brave gens qu'il fait chaud et ... que l'on a tous bu un coup à la santé des black riders !

Une règle simple et unanime pour la logistique nutritionnelle : on est 7, on divise tout par 7, et on multiplie par 1 ou 2, génial ! De plus vous voyez qu'il est toujours bon d'avoir un pingouin avec soi !

Le cérémonial verre de liqueur de la fin de soirée, pêche de vignes ou abricot cette année ! Vue la taille du verre, on a le droit d'y revenir ! 

Enfin c'est quand même risqué d'y revenir trop souvent, ont risque le coup de bâton derrière la tête

Les bords du lac est idéal pour le mitraillage de photos, c'est tellement beau que l'on est prié de s'agenouiller !

C'est le délire des vacances ! Ah que ah que c'est la queu leuleu ! ! !

Okay Boy si ça t'enm... d'être avec nous, tu le dis ! et bonne bourre !

Eh oui Frau Fischer ! C'est autre chose qu'une BMW ! ! ! are you ready for a rid ? ? ?

A suivre......   

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article
3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 21:15

Encore une photo pour la prostérité du chapter, en compagnie de la maîtresse de maison Mm Fisher

Décidement ce Chapter n'arrête pas de poser ! Là c'est tout simplement devant l'un des embarcadères du lac "Ossiacher See"

Ce doit vraiment être le pingouin des îles ...

 

Aide toi et le ciel t'aideras ! Une des dernières leçon du jeune Fabien....

Eh bien Mesdamees ! Une pétiteu volie ? ? ? A la bonne vôtre quand même !

Moi les gas je vous plains ! Déjà l'année derniere j'ai fait avaler cette platrée au Jean Christophe ! 

E t bien Mesdames ! Je vois qu'on en profite !

Mercredi 7 au samedi 10 septembre 2005 : Faaker See et ses environs

Un bien beau petit lac avec des montagnes en fond de tableau, une île avec un emblême blanc fort connu " Harley Wood" ! et une route sinueuse traversant 3 petits villages. Voilà le cadre est planté, rajoutez-y un soleil généreux, et le tour est joué 

L'ami Fritz vient d'arriver de Bavière ! Pour lui, dur ! il est tombé sur un gros cerf !

A droite on ne peut pas se tromper ! C'est Faafer See !

Et pourtant ce n'est pas la période des soldes 

Modèle sobre...Mais combien séduisant

Tiens j'avais vu la même chose à Barcelone...Mais couleur chrome !

La Harley customisée que tout le monde rêve d'avoir, surtout le Jeune ! Rest à savoir si le N° de son pin's est le bon ! Personne n'y croît ! sauf lui !

Un modèl de 1923 je crois, à confirmer avec tonton JP !

Voilà où va passer l'argent de la caisse du Chapter ! encore un raté de plus dans cette expédition...Not' bon trésorier a oublié le chéquier ...Zut, crotte et M....! ! ! 

Je vous l'ai dit qu'il fait chaud... les pauvres bikers du Vallée de l'Eure sont harassées

 

Ben quoi  je fait un gros calin à mon rood-king, ça vous dérange ?

Super orchestre Country, Falk Rock ! Et cette année personne ne prend le dessus! Respect

D'écosse ils sont venus, un grand salut ! mais je n'ai pas vérifier la légende du kilt ! ! !

Comment avoir la fille quand on tente de séduire la mère ! Leçon N° X pour le jeune 

Je vous l'ai dit aussi ! On voit se tout ! même son fils avait la même combinason, Incroyable ! Mai vrai !

Quand les Hds du Chapter se mêlent à la danse

L'est t'y pas fier les gars du Chjapter de poser devant l'emblème HD de Faaker See !

 

Triste reflet de notre époque, mais criant de vérité... Une oeuvre d'art

Mr Stéphane se fait bien voir en pays étranger !

 

Alors M'ssieu le trasorier ? Tu l'as donné ton chéque ? Bien joué !!! Et qui sait ! Un p'tit calin a maman etc'est bientot noël !

No probleme for " calin " Baby ! ! !

Tiens un légo tout bleu ! Mais moi je préfère les rouges et gris

Y a pas à dire ! y a vraiment des passionnés !

Attention ma brave dame ! la marche est haute !

Le village Harley-Davidson ... té avé le soleil de mÂrseille, conngue !

La famille pompier du coin !

Quelque part sur le circuit de l'European Bike Week ! Sentez la fraîcheur sur vos épaules !

Sorry... no comments

A suivre .....

 

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article
2 mai 2006 2 02 /05 /mai /2006 22:05

Samedi 10 septembre 2005 : Faaker See et sa parade ... On entend parler de 60 000 Harleys..

Chapeau M'ssieu ThePingouin ! Une tunique de parade à leffigie du Chapter pour cette grande parade de clôture et pour chaque membre présent ! Bravo ! tu vois que tu y arrives quand tu veux !

Attention Pingouin! Ce coup ci Faaker See c'est tout droit !

Courageux ces écossais ! mais belle photo !

Les hobbies ne sont vraiment pas cher en Autriche ! De quoi faire un régime alimentaire ! ! ! Pour pas cher ! ! !

Et encore tout ne tient pas sur l'objetcif !

Dans les pays germaniques, on l'appelle Santa Klauss !

 

Tien je me rappelle pas qu'il y avait du vent durant la semaine !

Alors les filles on fait son p'tit run du matin ? ? Pas de footing ?

Du Dimanche 11 au Mardi 13 Septembre 2005 : retiur d'une partie de la horde de Bikers du Vallée de l'Eure au " Homz sweet Home "

Et pendant ce temps là, Jean Christophe traçait la route du retour en stand alone Biker via Gevève . . .

Un sompteux retour pour l'autre groupe : Venise, Milan, Fréjus, Grenoble, Lyon, et Auxerre pour le p'tit jeune

Un peut de pluie pour tout le monde, voire, un orage pour Jean Christiophe; enfin de quoi apprecier de ne pas avoir pris des vêtements de pluie pour rien ! ! !

 

Tiens les verres de bière ont rapetissé en fonction de la consommation !

Par contre les p'tit verre du poosse-café ont doublé de taille. . .Le p'tit jeune apprend bien les leçons ou il est en avance pour son âge ? ? ?

Ben dame ! C'est le même genre de paysage en Italie apparemment !

Et pourquoi ne pas savourer encore le temps des vacances et du tourisme local ?

Toujours de la tendresse chez le Biker Heureux !

J'vous disas ! A trajet sinueux et langoureux...Biker heureux ! ! !

That's all Folks ! ! !

Maintenant pour les puristes !

Pour information nous vous révélons les details du compteur du rood-king de Jean Christophe

Total parcourus = 3421 kms de Garencières à Garencières ( une belle boucle !)

Aller = 1447 Kms

         = 622 Kms     de Garencières à Oppenau ( Allemagne )     en 9 H

         = 394 Kms     de Oppenau à Fiss ( Tyrol )                        en 8 H

         = 147 Kms      Une journée au Tyrole

         = 431 Kms      De Fiss à Ossiach (Carenthie )                     en 9 H  

4 journéesà Ossiach-Faaker See = 282 Kms

Retour = 1545 Kms

           = 908 Kms    De Ossiach a Genève                                   en 13 H

           + 637 Kms    De Genève à Garancières                             en 7 H

Bref, c'est tonton JP se frotte les mains ! ! !

Les anecdotes !

Non prévu mais pas étonnant ! En réponse à mon mail de remerciement à Mme Fischer pour son accueil à Ossiach ect, ect ; elle nous informait qu'un biker avait gardé les clés de la chambre... Le concours est ouvert ! Nombreux lots a gagner, réponses à adresser à Monsieur le director..

On a oublié de prendre la famille Frissmer à Fiss avec notre célèbre drapeau. Et ce n'est pas faute de l'avoir dit

Comme l'an passé on a eu droit au tour de parking de l'intermarché du coté de Saverne, histoire de chercher du gas-oil ! Bravo le BarbuQ

Toujours sympa de pouvoir mettre un visage sur un nom ! Merci Hasna pour ton accueil au Hog hospitality

Un mail de remerciement a été envoyé aux personnes qui nous ont comme d'habitude si aimablement accueillis

Sympa la retrouvaille avec l'Editor et secretary du Dauphine Chapter parmi la foule

Et j'en oublie forcément tant d'autres....Dommage

The End....

Avant de finir cet article, je remerci encore une fois mes 6 partenaires pour ce fabuleux voyage.

Merci à Jean Christophe pour avoir réucssi à placer les unes derrier les autres tout ses souvenirs de voyage.

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article
24 avril 2006 1 24 /04 /avril /2006 19:04

 

Samedi 14 avril 2006 9 heures précises départ des 14 motos du chapter inscrites en direction des Dock Pullman porte d'Aubervilliers à Paris.

 

 

 

Un petit rappel des règles de sécurité avant le départ et nous nous mettons en route. La route : autoroute A13 et passage par la A14 histoire de faire valoir nos sirènes et feux divers dans les tunnels...

 

 

 

Cette année le programme était très fourni :

 

 

 

Le phénomène custom a généré sa propre mouvance culturelle avec des artistes phares comme Robert Williams, Coop ou Von Dutch. Spécialiste du pin stripping, sculpteurs de tiki polynésien ou de banane gominée, peintre de flaming et de diables rouges... Toutes les facettes de cet art se retrouvent sous l'appellation "Kustom culture". Des espaces spécifiques leurs étaient consacrés classés et trois thèmes : rockers (avec coiffeur, pinstripper, hot rod et pin-ups au sons des standards du rock?n?roll), tiki (art primitif venu du Pacifique revisité pour l'occasion à a travers des sculptures, des tatouages au rythme des yukulélés) et kustom'art (exposition d'oeuvre originales réalisées par des artistes français). 

 

 

 

Un bike Show d'exception rassemblant prés de 100 machines, manche officielle pour la France du championnat du monde de custom,

et qui accueille le double champion du monde Roger Goldammer dont la moto était exposée sur le stand Freeway magazine .

 

 

 Le défi custom : Inspiré des shows américain, cette épreuve rassemble une équipe de customisers français (mécanicien, soudeur, peintre...) qui doit relever le défi de réaliser une moto custom en direct sur scène devant le public et ce dans le délai imparti des deux jours que dure le salon. C'est la première fois, de ce coté de l'atlantique, que le public pouvait assister à  un tel show.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

Le retour  hum !! Triste !

    

 

 

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article

Articles Récents

clik sur la photo

Texte Libre

Patch les Minotaures

 

 

Bull Dog Patch