Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Harley Davidson
  • Harley Davidson
  • : Harley Davidson nos sorties nos voyages nos coups de gueule, nos humeurs nos amis.
  • Contact

divers !

Rechercher

Mon Facebook

facebook

Archives

Texte Libre

7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 12:21
Le mythe du V-Twin



Un mythe a une aura mystérieuse. Or, un objet purement technique peut-il receler un secret? Il y a quelque chose d'inexplicable dans cet imposant moteur V-Twin, ce bicylindre en V de grosse cylindrée qui décrit un angle de 45 degrés. Il faut le voir, l'entendre et, surtout, le sentir avec la plus grande concentration. Certains pré­tendent que les temps de ses explosions ont la même fréquence que les battements du cœur humain. C'est assurément un phénomène auquel ni les fonda­teurs de la firme ni les ingénieurs qui les ont suivis n'ont pensé ; ils ne voulaient pas créer un mythe, mais construire une moto robuste et fiable. Et voilà ce qui se passe quand on « bricole » comme cela : une philoso­phie et un mythique V-Twin que, bizarrement, aucun autre fabricant de V-Twin n'a pu enraciner de manière aussi durable dans le cœur de ceux qui le conduisent. Jusqu'à aujourd'hui.
C'est une véritable « usine à gaz », excitante et pétara­dante, qui reprend le principe du monocylindre, mais multiplié par deux. Deux énormes pistons effectuent des allers et retours synchronisés, avec une explosion une fois dans l'un des cylindres, une fois dans l'autre, retransmettant le coup de pilon respectif au mouve­ment de rotation d'un lourd vilebrequin avec, entre ses deux énormes masses en acier - le volant moteur, les deux bielles montées sur un seul maneton. Le poids de couple suffisant, le « fameux coup de pied au derrière » qui fait vibrer et s'ébrouer le moteur, en produisant ces agréables vibrations, le « massage corporel intégral », comme disent les fans. À cela s'ajoutent les coups de timbale rythmiques de pots d'échappement intermi­nables, qui rendent les basses rauques d'autant plus profondes et plus pleines qu'ils sont plus longs ; bien que le législateur s'y oppose avec de plus en plus de vigueur. Par mesure de précaution, Harley-Davidson a fait breveter ses fameux borborygmes. Mais qu'il s'agisse de fascination ou de symbole de réussite, le plus endurci des bikers a lui aussi ses zones sensibles, et le moteur V-Twin des Harley en est une. Il est d'ailleurs inutile de s'étendre sur ce sujet : soit on le ressent, disent les hédo­nistes et, toute explication est alors superflue ; soit on ne ressent rien, et toute tentative d'explication est vaine. Restons-en donc là et laissons au mythe son secret qui restera toujours une énigme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Barbu Q - dans jcbiker
commenter cet article

commentaires

Pamela 07/01/2007 13:55

Voui voui, je prends mon dictionnaire......

jcbiker 05/07/2008 14:28


..


Articles Récents

clik sur la photo

Texte Libre

Patch les Minotaures

 

 

Bull Dog Patch