Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Harley Davidson
  • Harley Davidson
  • : Harley Davidson nos sorties nos voyages nos coups de gueule, nos humeurs nos amis.
  • Contact

divers !

Rechercher

Mon Facebook

facebook

Archives

Texte Libre

30 juin 2006 5 30 /06 /juin /2006 21:10

Un biker entre dans un bar et remarque  un trés grand bocal rempli de billets de 10 euros sur le zing. intrigué, il s'assied devant le barman et lui demande :

- " C'est quoi ce grand bocal" ?

- "éh bien, vous mettez dix euros dedans et si vous parvenez à venir à bout de trois épreuves, je vous donne tout le bocal".

Voila une occasion que le type que le type ne veut pas laisser filer.

- "En quoi consistent ces trois épreuves ,"

- " Vous payez d'abord, je vous les dis après, c'est la règle", répond le barman. Le type tend donc dix euros au gars derrière le comptoir, qui les met dans le bocal.

"Bien, voici les épreuves.D'abord, vous devez boire cul sec tout un petit tonneau de tequila au piment rouge dans faire la grimace. En deuxième, vous trouverez dehors, dans la cour, un pitbull enchaîné qui a mal à une dent; Vous devez lui retirer la dent pourrie à main nue. Enfin il y a à l'étage une vielle de 90 berges qui n'a jamais eu d'orgasme. A vous de le lui procurer".

Le type est horrifié. "J'ai peut-être payé mes dix euros mais je suis quand même pas fou. Je ne le ferai pas. Il faudrait être taré pour vider un tonneau de tequila au piment rouge et les autres truc, là. "Comme vous voulez", fait le barman, "mais votre argent reste dans le bocal". Au fil du temps, le type a vidé quelques verres. Puis encore d'autres verres. Et enfin, il demande. "L'est où le tonneau d-d-de la teguilaaa (hips)? Il soulève le tonneau des deux mains et le vide d'un long trait. Il peut à peine tenir sur ses jambes mais son visage son visage, rouge comme une pivoine, reste impassible. Ensuite, il titube crânement vers la cour où se trouve le pitbull enchaîné. Les clients du bar entendentdu buit dehors. Le pitbull aboie...le type crie...le pitbull rugit...Son aboiement devient plus frénétique et rapide, puis il hurle comme jamais. Puis plus rien...Tous pensent déjà que le type s'est fait bouffer tout cru lorsqu'il revient, les habits en lambeaux, et dit. "Où est l'est main'ant la vioque avé les dents t-t-toutes pourries" ?      
 

  

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Barbu Q - dans rire
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

clik sur la photo

Texte Libre

Patch les Minotaures

 

 

Bull Dog Patch