Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Harley Davidson
  • Harley Davidson
  • : Harley Davidson nos sorties nos voyages nos coups de gueule, nos humeurs nos amis.
  • Contact

divers !

Rechercher

Mon Facebook

facebook

Archives

Texte Libre

25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 17:31

NOTRE VOYAGE

Monté Cordo / Morzine

6498 kms....

Le samedi 20 mai 2006,  6 heures du mat départ, 5°, de la pluie, du vent.. Enfin pas un temps de saison rendez-vous avec les copains à Breuil Pont.

Impossible de changer d'avis il faut y aller. Pour la journée au programme 844 Kms direction DAX par l'autoroute que nous attrapons à Orléans.

Les baguages se sont chargés de vêtements de pluie et de polaires, un comble pour notre destination l'Espagne et le Portugal ! L'équipe : Gérard et Sylvie, Thierry et Christine, Fabien, Jean Claude, tiens c'est les mêmes que pour Faaker See non Jacqueline n'a pas put venir travail oblige, et le grand Jean Christophe n'aime pas le sud, nous avons un invité Libert sur un Custom Honda, sur la route du coté de Bordeaux nous devons rencontrer Marie Thérèse  soeur de Gérard sur une 500 honda.

La descente vers Dax, Orléans, Tours, Poitiers, Bordeaux, Castets, juste deux incidents sous la pluie la moto de Libert se coupe de tout allumage  ??  Dépanneur, moto sur le plateau du camion et direction  le concessionnaire Honda, pour notre part nous l'attendons a une station service, pas longtemps puisque arrivé chez le concessionnaire la moto redémarre au quart de tour ! (Heureusement: le concessionnaire n'avait jamais vu ce modèle). Le deuxième incident me concerne, les amortisseurs trop gonflés m'ont entraînés dans un guidonnage à 130 Kms/heure dont j'ai cru un instant ne pas réussir a m'en sortir, ouf, la route mouillée m'a bien aidée, un réglage a l'arrêt essence suivant a tout remit en ordre.

L'arrivée a DAX permet de mettre à sécher les vêtements, pour moi juste le bout des chaussettes. Vive l'éléctra ! Un bon repas pour Libert et moi un cochon grillé, hé oui il faut bien cela.

 

 

Le matin je me réveil a 6 heures comme d'ab et nettoyage des pare-brises des motos ainsi que mes chromes en attendant que tous soit levés.

Départ pour l'Espagne et le Portugal Miranda do duro, Bayonne, San Sébastian, Bilbao, Burgos, Valladoli,Zamora, Miranda do duro..  dur, du vent fort mais la chaleur arrive.

Juste après la frontière espagnole, l'hôtel surplombe une retenue d'eau la vue est très belle, le patron met sont garage a notre disposition, il a travaillé en France comme maçon, et participé a la construction du Val Fourré, il parle très bien le français. Nous restons deux nuits pour normalement nous reposer, et bien le lendemain nous prenons les motos et effectuons 180 km de "balade" rien que des virages et un orage (journée de repos loupé).  Le patron de l'hôtel ne fait pas de repas hormis le petit déjeuné, après négociations nous arrivons a nous faire préparer les repas du soir, bien nous en a pris, nous garderons longtemps le souvenir entre autre d'une brandade  de morue hum... super, je ne parle pas de la bouteille d'alcool mis a notre disposition, celle qui vous empêche de respirer pendant plusieurs minutes après le premier verre ensuite ça va les autre passent  bien !

 

 

 

Mon réveil matinal (il n'y a pas de changement d'heures donc à 7 heures c'est 6 heures !!) ma permis d'escalader la colline ou se trouve une vielle église dans un village fortifier et de réaliser quelque photos du levé du soleil.

 Tout le monde debout les pare-brise propre nous partons en direction de Aveiro, 360 km,Vila Real, Porto, Aveiro, le temps est au beau, le soleil frappe fort, de l'eau de l'eau, nous avons soif.. et de l'essence, paysage plat des grandes étendus de plateau de l'herbe et pas d'arbre ou très peut, notre arrivé a Aveiro nous surprends idyllique merci Gérard d'avoir trouvé cet endroit, la piscine, des orangés, des citonniers, des fleures, une fontaine, un décor avec du matériel agricole très réussi.

 

 

                                c'est des vrais !

 

 

au réveil de ma chambre !

Après notre installation, contrôle des niveaux d'huile des motos heureusement, la moto de Thérèse n'avait plus aucune trace d'huile dans le carter moteur !  Le niveau fait, les pare-bises propre nous penons la route en direction de Porto ou nous mangeons le midi dans une guinguette. Les prix ferais se suicider les patrons français et la qualité et la quantité, sa va pas être régime ce voyage ! Une visite au bord de mer et direction Lisbonne à 300 kms.

 

Passage à PORTO

Nous nous installons dans des petits chalets très sympathique pour deux nuits. Juste avant l'arrivée a notre destination, nous empruntons par erreur une route du bord de mer, le vent a fait remonter le sable sur la route et créé des congères,  pas de signalisation, trois de nous chute, Thérèse se blesse sérieusement au doigt, nous devons repasser une deuxieme fois au même endroit pour reprendre la bonne direction, les motos sont pleines de sable, un nettoyage s'impose arrivée au camps. Nous sommes dans la région de Libert, celui-ci nous fait découvrir un restaurant classe, non loin de notre campement, spécialité poissons ils vous présentent les poissons avant de les préparer ! 

Réveil, jour de repos et de tourisme je descends a pieds faire des photos du lieux de notre accident il y a toujours autant de sable ! Pourtant le vent est moins fort.

la route !

Gamelles garantie !

 

 

Fin de matinée et oui nous commençons a respecter les étape de repos, nous partons pour Lisbonne sauf deux d'entre nous qui reste au camp se reposer a ce qu'ils disent ! Et encore un restaurant connu de Libert mais la je mange une saucisse roulée dans des feuilles de choux bon très bon je le dit au chef et celui-ci m'en ramène une autre (que je mange obligé, non?), pour le même prix !

Nous passons le reste de la journée a visiter des monuments, Le couvent des Carmes de Vidigueyra, là se terminait provisoirement l'aventure indienne pour Vasco de gama. Il mourut à Cochin en 1524. En 1538 son corps fut rapatrié et après lui avoir rendu les plus grands honneurs, il fut inhumé au couvent des Carme de Vidigueyra, la ville de sa première retraite. La chaleur nous écrase 42 °, retour au camps c'est l'anniversaire de Fabien, champagne et petits cadeaux.

Le matin départ pour Faro 320 Kms, un pavillon nous attend, pour trois nuits, distribution des chambres je dors dans le salon, un matelas a même le sol, super j'ai la plus grande chambre ! Les propriétaires pocédent des orangerais juste a coté du pavillon ramassage des oranges et abricots pour le petit déjeuné du lendemain. Le pavillon possède un toit terrasse, je m'y rend tous les matin afin d"assister au lever du soleil ensuite je prépare le petit déjeuné.

 

 

 

 

 

 

Un soir nous avons comme a notre habitude consommés notre liqueur de noyaux d'amande sur le toit terrase fort tard, nous avons même attaqué une autre bouteille, je me souviens que du goût pas du nom, a mi bouteille le matelas de Fabien a quitté la chambre pour finir sur le toit terrasse ou il a fini la nuit, le petit déjeuné lui a été monté avant sont réveil par mes soins normal non? Faut dire que j'avais besoin de lui pour me rendre chez le concessionnaire Harley de Faro, des problèmes sur ma machine depuis Dax m'inquiète, je préfère consulter, en vain la panne n'a pas été décelée.

Nous retrouvons les autres sur le lieu du rassemblement de Monté Cordo, aboutissement de notre premier objectif. Le rassemblement est très petit, concert, cascades de graig Jones, concours des plus belles motos pas beaucoup de machines exposées, nous sommes déçus, très, très petit. Enfin, baignade improvisée pour Gérard car le soleil est là lui et ça chauffe fort. Nous restons la journée et une partie de la soirée après une parade improvisée avec Thérèse derrière ma moto tenant le drapeau du chapter nous rentrons 50 Kms sur une autoroute déserte avec une température au dessus de 25 degrés !

Parade à Monté Cordo

Le lendemain nous faisons les courses au centre commercial du coin, tiens sur le parking un cheval et sa carriole à coté d'un 4x4 ultra moderne ! Contraste.

Le repas du midi pris chez nous et après une sieste pour certain et une attente bières avec le propriétaire des lieux pour d'autre nous partons à la mer.

Baignade, journée détente, je surveille les motos et oui toujours allergique au soleil.

Retour chez nous repas et préparation des baguages pour le lendemain.

Direction Granada 400 Kms, couchage en maisonnettes je prends le canapé un peu cour enfin, pour une nuit.

Arrivée début d'après midi installation douches et départ pour l'Alhambra franchement je ne connaissais pas, sauf la salle de concert !

L'histoire de l'Alhambra, est intimement liée au site de la ville de Grenade. Sur une colline rocheuse difficile d'accès, sur les rives de la rivière Darro, protégée par les montagnes et entourée de forêts, entre les plus vieux quartier de la ville, s'élève lAlhambra, château imposant aux tons rougeâtres, occultant derrière ses remparts la beauté délicate de son intérieur.

 

Conçue initialement comme une zone militaire, l'Alhambra devient une résidence des rois et de la cour de Grenade au milieu du XIIIe siècle, après l'établissement du royaume nasride et la construction du premier palais par le roi fondateur Mohammed ibn yusuf ben Nasr, plus connu sous le nom d'Alhamar.

 

 

 

au cours des XIIIe et XVe siècles, la forteresse se transforme en une citadelle aux remparts élevés, flanqués de tour défensives, qui abrite deux zones principales :la zone militaire ou alcazaba, caserne de la garde royale, et la médina ou ville palatinen où se trouvent les célèbres Palais nasrides et les vestiges des demeures de nobles et de plébéiens qui y vécurent. Le palais de Charles Quint (édifié après la prise de la ville en 1492 par les Rois Catholiques) se trouve également dans la médina. Le complexe monumental comprend également un palais indépendant en face de l'Alhambra, entouré de potagers et de jardins, qui fut un lieu de villégiature des rois de Grenade, le Greneralife.

Deus heures de marche, des fleures, des jardins, des fontaines magnifiques dommage l'heure tardive de notre arrivé ne nous à pas permis de visiter l'intérieur des bâtiments, au vu des cartes postales, nous avons manqué quelque chose, nous mangeons en ville et retournons chez nous pour dormir.

Le matin départ pour Oliva : 400 Kms, nous sommes attendu au port par l'ami de Libert et de Gérard qui met a notre disposition sa maison et qu'elle maison : avec piscine !

 

                          Repas au port à Oliva                                            la maison, la piscine et la pluie !

Repas pris avec nos amis sur le port et direction notre logement, dommage le temps change et deviens même menaçant, face à la mer nous prenons le vent. Ce soir restau sur place deux a trois kilomètres et nous avons tout sous la main. Quelques gouttes.. Nous ne traînons pas pour rentrer. Pour Fabien Thérèse et moi la route reprend demain, les autres reste une nuit de plus, nous , nous devons nous rendre à Morzine.

Départ aux alentours de 9 heures le temps menace mais nous ne mettons pas les imper en effet le vent déplace les nuages trop vite pour qu'ils soit menaçant mal nous en a pris puisque 50 Kms plus loin nous prenons une bonne averse arrêt d'urgence a une station d'essence pour nous équiper, nous repartons sous la pluie violente et le vent fort, nous devons réduire la vitesse si nous ne voulons pas avoir d'accident.

200 Kms après notre départ, arrêt essence. Je suis toujours en manches courte sous la veste imper Harley il fait froid, Fabien, complètement trempé de la première avers est frigorifié aussi, Thérèse, je ne sais pas elle encaisse, trop peur d'être critiquée, elle ne dit rien mais les couleurs de sa peau la trahisse pas chaud la nana, mais veux être Bikeuse alors...,je lui passe des gants sec j'en ai plusieurs pares d'avance. Nous avons 750 Kms a parcourir, nous repartons après nous êtes équipés en conséquence et surtout un petit déjeuné chaud. Le vent nous  surprendra, dans mes écouteurs une alerte météo est annoncée à la radio je préviens tout le monde, le plus fort nous tombe dessus en France épuisant, nous sortons de l'autoroute à la hauteur de Sète et trouvons un hotel pour la nuit, nous partons à deux motos souper au port de Sète, le hazard nous fait manger dans le même restaurant que Bernard Laviliers.

Port de Sète

Le lendemain le vent reste identique, la route va être moins longue en effet, nous nous arrêtons à Grenoble où Thérèse nous quitte, des amis connues d'elle nous ont réserves des chambres d'hôtel, nous souperons avec eux. Arrivé en début d'après midi sans le vent que nous avons abandonné dans la vallée du Rhône, j'en profite pour passer à la concession Harley ma panne me tracasse toujours et nous devons attaquer la montagne demain matin, le concessionnaire passe plus de trois heures à chercher hélas il ne trouve rien, il fait jouer la garantie et ne me demande rien, il semble pourtant très contrarié de ne pouvoir me dépanner, contrairement a Faro ou j'ai déboursé 150 euro ! Un courrier va partir chez Harley dans les jours qui viennent.

Harley Grenoble

Nous partons le lendemain sous un soleil radieux à l'escalade de Morzine, départ triste puisque nous laissons Thérèse, et poursuivons notre route a deux motos.

Enfin des virages, nous les abordons prudemment en effet le Portugal et l'Espagne no nous ont pas offet de virages ou peu, il nous faut prendre nos repères mais cela reviens vite. Les paysages sont super, nous arrivons en début d'après midi et cherchons le chalet dans lequel nous devons passer deux nuits. Nous sommes accueille par le Chapter de Reims, Fabien qui les connais bien nous a réserve deux lits dans leur chalet nous serons huit au total.

Des membres de notre Chapter parti de Vernon, vont venir nous les retrouvons plus tard. La manifestation un peu plus grande que celle de Monté Cordo se trouve dans la ville, le podium où les groupes vont jouer se trouve au centre ville !

 

              Nous sommes les premier

Une rue est occupée par Gres Jhone et oui le même qu'à Monté Cordo, malheureusement un accident va perturber le spectacle une moto est tombée sur la jambe de son complice au cours du spectacle sans trop de gravité il parait.

 

                      Des copins Bretons

Les stands disposés dans une autre rue sont plus nombreux, enfin c'est une manifestation Européen. Nous rencontrons nos amis de Brasparts (les bretons) avec leurs tenues officielles.

 

Des copines !!

Le soir la fraîcheur se fait ressentir mais les groupes sont bons et nous restons aux concerts.

 

Le samedi une balade est organisée nous nous sommes inscrit. C'est 150 motos qui s'élancent pour un run de 200 Kms à travers les paysages incroyables, montagnes, vallée grandiose Passage a la concession d'Annecy : la plus grande  d'Europe 1700 mètres carré de surface de vente 100 motos d'exposées, et poursuite de notre virée jusqu'à Morzine que nous retrouvons vers 18 heures, un dernier concert, d'autre copains retrouvés, tard dans la nuit nous nous couchons.

Morzine

Nous décidons de rentrer par la Suisse dimanche matin, tranquille par la nationale avec si possible une étape a Beaune.

lac Léman

Photo matinale au bord du lac à Genève et direction Gex, paysages différents, le temps se prête bien à notre balade arrêt casse-croûte au camion au bord de la route pas belle la vie ?

Nous avons bien roulé mais en respectant les limites imposés, trois radars sur le trajet depuis la sortie de la Suisse! et nous voilà proche d'Auxerre, donc nous décidons de poursuivre par l'autoroute et de mettre un terme à notre voyage en supprimant l'étape de Beaune.

20 heures dimanche nous voilà de retour à la maison après 15 jours d'absence et 6498 Kms au compteur   

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article

commentaires

victor 14/09/2006 23:50

salut JC, super ta redaction sur ton périple au Portugal...... et pour ta liqueur d'amende le nom est: AMENDOA AMARGA
 
Gosse bises et à bientôt
 
 

jcbiker 01/07/2008 21:02


..


Gégé Harley's 1 27/06/2006 22:58

Allez Jean-Claude,
A bientôt su MSN, pardon Windows Messenger !
J' espère que mon micro ne dijonctera plus !!!
Ride safe.

jcbiker 01/07/2008 21:02


..


Yves 27/06/2006 21:16

joli voyage !!!

jcbiker 01/07/2008 21:02


..


daniel 23/06/2006 18:22

he ben superbe balabe ,j'aime bien tes photos et ton article ,super bien fait ,ça donne envie de faire ce parcours !!!
V a bientôt ..

Barbu Q 23/06/2006 18:32

Merci mais pas fini de monter les autre photos arrive... 

Articles Récents

clik sur la photo

Texte Libre

Patch les Minotaures

 

 

Bull Dog Patch