Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Harley Davidson
  • Harley Davidson
  • : Harley Davidson nos sorties nos voyages nos coups de gueule, nos humeurs nos amis.
  • Contact

divers !

Rechercher

Mon Facebook

facebook

Archives

Texte Libre

14 mai 2006 7 14 /05 /mai /2006 19:19

Week-end d'enfer aux portes de l'au-delà et légendes au pays de l'Ankou

Les Breizh-Brother Brasparts

Je ne sais plus mais je crois que s'était au mois de mars qu'ils m'ont dit :

- tu viens il y a un rassemblement inter Chapter organisé par le Cornouaille Chapter de Bretagne au mois de mai ?

- Pourquoi pas.

Et nous voilà en ce matin du 6 mai 2006 partis chez les Bretons, en direction de Quimper plus exactement.

La Bande habituelle de rouleurs; Thierry notre directeur et Christine, Gérard et Sylvie, Jean Claude et Jacqueline, Fabien, notre p'tit jeune, Rachel et Pierre, ainsi que Philippe, et Jérôme.

8 motos qui se retrouvent tout au long du trajet (à ne pas refaire).

Avant Caen une pluie drue ne nous surprend pas, nous étions tous équipés, la météo l'avait dit.

Notre convoie va se couper en deux, la moto de tête ne tenant pas compte de la vitesse du reste de la bande, 3 Harley disparaissent de notre vue dans les gerbes d'eau.

Prudence oblige nous adoptons notre vitesse a celui qui roule le moins vite sous la pluie = solidarité + sécurité.

C'est donc à 5 motos  que nous continuons notre parcours comme nous aimons à rouler depuis longtemps.

Pose repas au sec..

           

L'arrivée à Quimper se fera en même temps que les autres ( ce n'était pas la peine de prendre de tels risques sous la pluie ! )

          

Petite visite de la concession de Quimper où le café nous est offert par le responsable et nous partons en direction de Brasparts, lieux de regroupement, en effet un convoie est parti le matin faire une visite de la région avec dégustation d'huîtres.

   

Contact avec les organisateurs, pot de l'amitié, distribution de sacs contenant, cartes notices pachts et autre nécessaire pour découvrir la région.

              

Puis, 3 groupes se forment pour que chacun puisse gagner son lieu de couchage, parmi nous, deux couples ont prévu de camper " bah quoi, ont peut rêver non ? " deux sont dirigés ver un pensionnat de jeune fille (vide) le Nivot, ou des chambres les attendent ( avec lits superposés ) hi hi hi 

Pour nous " l'Auberge du Youdig" le rêve aux portes de l'enfer.

          

    

Le yeun Ellez est un des berceaux de légendes bretonne, entre le monde des vivants et le monde des celtes de l'au-delà...le monde du jour et de la nuit...les portes de l'Enfer des chrétiens ( "Youdig en breton)..

Nous sommes dans les monts d'Arrée, à l'endroit ou sont situées les portes du pays de la mort, où la puissance de Dieu ne s'exerce qu'à peine...L'inquiétude de la Mort règne sur cette région plus que partout ailleurs en Bretagne...Et pour cause : on peut la rencontrer en personne..

C'est dans ce " Yeu Ellez " que l'on peut rencontrer tous ces personnages qui peuplaient les veillées d'antan : l'Ankou, les Korrigans, les Lavandières, le Diable, les Saints, les Fées et autres personnages qui aidaient à entretenir le culte de l'âme..

La tradition orale est le moyen initiatique qu'utilisent toujours les conteurs du Youdig pour véhiculer leurs messages.

Nous devrons partager la chambre avec le p'tit jeune (Fabien)...

Oui les quolibets vont fuser, mais nous dirons rien sur ses deux nuits passées dans la même chambre n'ah !

Deux autres, Philippe et Jérôme, ont dû partager leur chambre avec des gens qu'ils ne connaissaient pas, (plus dur a vivre.) des erreurs d'organisation ont fait que certaines personnes se sont retrouvés à plusieurs dans la même chambre, "organiser une rencontre de plus de 100 personnes sur deux jours et pour la 2 ème fois certes ce n'est pas facile, il faut être indulgent, ferions nous aussi bien ?

En fin de soirée un regroupement général sur le lieu des manifestations. Les motos avaient été  garées à l'abri, et des navettes étaient en attente pour ramener les bikers imbibés...

Apéro et repas typiques ont été servis dans la cave voûtée d'une ferme, il y avait même les odeurs.

   

    

Après avoir écouté un chanteur qui interprétait des tubes de rock et tenter quelques pas de danse, le deuxième groupe nous a décidé, nous nous séparons avant de devenir sourd !

Les campeurs ont regagné leurs toiles, les autres leur lycée et les lits superposés et nous notre Auberge, de nuit sur les petites routes de Bretagne 15 Kms s'est long, évidemment nous faisons l'erreur tant redoutée et atterrissons dans une cour de ferme, pas facile de reculer dans le noir avec des bouses de vaches en abondances sur le chemin...

Parfois, les feux follets courent entre les haies, incendiants ici un arbre, et là un village ; d'autre fois encore, les fées d'eau glissent doucement sous la lune et viennent danser deux par deux autour du menhir de Roc'h Bras.

Nous n'avons rien vu de cela, pourtant il m'a semblé que ....Non c'est une erreur.

C'est dans cette région sauvage des monts d'Arrée que l'on risque le plus souvent de rencontrer les Kannerezed   noz, les "lavandières de la nuit". Entre le coucher et le lever du soleil, ces femmes, grandes maigres, viennent dans les lavoirs de ce monde faire la lessive des suaires. Ce sont les " anon ", des âmes qui, dans l'au-delà, attendent leur délivrance et doivent travailler, en rémission de leurs péchés. Gare aux malheureux qui les rencontrent, il leur est réservé un sort pour le moins tragique....

Par les chemins du marais, passent souvent aussi l'homme en noir et son chien : ils présagent la tempête et le déchaînement des forces surnaturelles sur les portes de l'enfer. On entend alors les âmes dans le vent, et la nature entière exprimer leurs plaintes. Ceux qui les ont amenés ici sont les hommes blancs, les pourvoyeurs du monde d'en bas...  

Après une bonne nuit de sommeil nous constatons sur les selles de nos motos; de la glace !

Nous prenons un petit déjeuné copieux et partons récupérer les autres membres du  Vallée de l'Eure Chapter, pour les campeurs la nuit fut dure, et courte, les voisins bruyants et ronfleurs ont écourtés leur sommeil.

Deux nous quittent Philippe et Jérôme et rentrent directement chez eux. Les aléas de la veille, chambrée et attente ont eu raison de leur ténacité.

Des arrangements sont en cour afin que nos campeurs regagnent des chambres pour la nuit à venir ! ! !

La journée s'organise, un run de 80 Kms dans la région, un repas à l'auberge du Youdig, et une visite du musé.

      

 

Le run nous a amené a travers des paysages typiques landes forêts, bord de mer,l'absence de véhicule et d'habitant dans les villages traversés nous font penser que nos régions se diversifient au profit des grandes villes (? )

 

Repas à l'auberge du youdig ou l'on préférera sans doute la gastronomie du terroir breton pour rester dans l'ambiance ( melon au chouchen, cochon de lait farci, pomme de terre au lard ), le tout servi dans un cadre des plus authentiques ; lit clos, table à coffre, feu de cheminée....

   

 

Il ne fallait pas manquer, le Kig ha farz a base de choux, (bonjour les vents), que nous a commenté la  maîtresse des lieux personnage haut en couleur.

Contes, récits, histoires des traditions, tous les bikers étaient à l'écoute de la mère supérieur comme elle aime à le dire, et bien sur, démonstration de danse Bretonne.

    

 

La tenue officielle du jumelage des chapters, Quimper, Orléans, Lille, (troislage ? ), nous a été présenté, en effet trois Chapters ont décidés de se regrouper afin de convenir de sorties dans leurs régions respectives. La photo de groupe permettra de garder un souvenir de cette rencontre.

A la fin du repas nous nous dirigeons vers le terrain des campeurs afin de démonter les toiles et de les installer dans les chambres du lycée, il était temps la pluie nous tombe dessus en fin de démontage ouf ! ! !

Après l'installation nous décidons de partir manger des huîtres à la demande générale de Rachel et sous la pluie, le GPS de Pierre sera d'un grand secours pour se rendre sur un port de pêche.

Après un plein d'essence bien mérité le barbu Q s'inquiétait grave.

Nous decidons de nous arrêter dans une brasserie avant d'atteindre le port de pêche. Sur le tableau était indiqué huîtres, chouette pour Rachelle...... mais ho ! surprise il en reste que deux !  Après cette dégustation en terrasse, sous la pluie et aucun partage, nous nous dirigeons vers une crêperie voisine et oui la brasserie ne servait pas de repas le dimanche soir.

La pluie redoublante nous a convaincu de ne pas poursuivre la recherche d'huître !

Le retour, fait de nuit sous la pluie, pittoresque, nous nous séparons au cour du trajet et regagnons chacun nos chambres.

Le rendez-vous était prévu pour 9 heures 30 le lendemain  à mi-chemin de nos lieux d'ébergement, sans Rachel et Pierre qui font route seuls et de bonne heure afin de ne pas  perdre de temps dans les embouteillages du retour sur Paris, mais surprise après 150 Kms nous les apercevons devant nous  !

Nous les rattrapons et roulons ensemble jusqu'à la station service de notre premier plein, un café ensemble et la route jusqu'à Caen où ils prennent une autre direction bonne route à vous.

Pour nous  une restauration rapide dans un self à l'heure du déjeuner et nous repartons, nous quittons l'autoroute à Deauville (bouchée) et rentrons par la nationales 13via Lisieux?, arrivée 17 heures 30 1498 Kms pour les trois jours... Des souvenirs plein la tête...

Près du mont Saint Michel, la légende raconte qu'un prêtre portant le Viatique à un moribond rencontra une noce. Cette noce un peu saoule se mit à rire du curé...Mil Malloz ! ! A l'instant le cortège fût changé en pierres, d'où le nom, de " mariage de pierres"  ( Eured-ven)..

Attention aux moqueurs de Harley...

Pour mémoire il y a une toile de tente à vendre !

Barbu Q 14 mai 2006 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Barbu Q - dans nos voyages
commenter cet article

commentaires

Mary 08/04/2010 18:50



Sacré ballade, merci pour tous ces détails



jcbiker 13/04/2010 02:57



Merci beaucoup Mary.


Amitiés bises.



Genco22000 :0023: 25/02/2009 13:41

Hello JCBiker,Crénom de diou, un sacré article , super bien contruit et illustré sur la Breiz attitude des Biker finistériens ...Un article très, très intéressant  à découvrir !!!Une bonne journée à toi !!!

jcbiker 28/02/2009 20:44



Merci Genco il y a des surprises chez JCBiker...
Amitiés bon dimanche



Christine 09/06/2007 09:44

B'jour !Toujours aussi passionnant ton site !Bravo !L'adresse du mien a changé, peux-tu modifier dans tes liens ?Merci.Bon w-end à toi et @ bientôtAmicalement,Chris

Barbu Q 09/06/2007 09:52

Merci du compliment venant de toi chu fier ! !lien modifier @bientôt

Articles Récents

clik sur la photo

Texte Libre

Patch les Minotaures

 

 

Bull Dog Patch